tournage harry potter

12 secrets de tournage des films Harry Potter

Dans Carnet de voyage, Nos voyages par Alexandra

Au cours de la visite des studios Warner Bros à Londres, nous avons appris plein de petites anecdotes sur le tournage des films Harry Potter. Si vous comptez aller visiter les studios prochainement, je vous déconseille de lire la suite. Ce serait dommage de vous spoiler. Sinon foncez ! On ne le croirait pas, mais tourner un film, c’est du boulot… Et des tonnes de petits détails qui me rendraient complètement folle !

 Les lits dans le dortoir des Gryffondor avaient été faits pour le 1er film, ‘Harry Potter à l’école des sorciers’. Mais forcément, ils sont rapidement devenus trop petits pour les acteurs qui devaient alors tourner les scènes recroquevillés sur eux-même pour ne pas avoir les pieds qui dépassent des lits.

Dortoir des Gryffondor

 Afin d’augmenter l’effet de grandeur d’Hagrid, deux sets de tournage ont été créés pour sa maison : un avec des petits objets afin de faire paraître l’acteur incarnant Hagrid plus grand, et un avec des grands objets pour que les autres acteurs paraissent tout petits en comparaison. On tourne les plans séparément et on les alterne au montage. Résultat : le spectateur n’y voit que du feu et voit Hagrid immense par rapport aux enfants !

  La maison de la famille Weasley a été construite toute de travers ! Aucun mur, aucun angle n’est droit. Tout est tordu, gondolé… L’idée derrière cette mise en scène est de donner l’impression que le père l’a construite lui-même. L’effet est super réussi : on croirait vraiment qu’à tout moment la maison pourrait s’effondrer.

 Tous les livres anciens qui ornent les étagères du bureau de Dumbledore sont en réalité de vieux annuaires téléphoniques recouverts d’une couverture en cuir !

 Les scènes tournées au Ministère de la Magie nécessitaient des dizaines et des dizaines de personnages. Malheureusement, il n’y avait pas assez de figurants qui avaient été recrutés. Pour gérer la crise, le réalisateur s’est servi de son équipe de tournage : costumiers, maquilleurs, décorateurs, éclairagistes se sont tous retrouvés en costumes de magiciens pour passer de l’autre côté de la caméra !

 Les vêtements de Dolores Ombrage étaient choisis de plus en plus roses à mesure qu’elle gagnait en pouvoir dans le film ‘Harry Potter et l’Ordre du Phoenix’.

Bureau de Dolores Ombrage

  Pour les besoins du premier film, la maison du 4 Privet Drive a été filmée dans la petite ville de Bracknell. Mais pour les films suivants, une reconstitution de la rue a directement été faite dans les studios WB de Leavesden pour pouvoir avoir plus de contrôle sur quand et comment tourner.

 Un vrai Magicobus a été construit pour le film ‘Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban’. Il a été monté à partir des pièces de 3 vieux double-deckers londoniens !

 De nombreuses pièces ayant servies à la reconstitution du Chemin de Traverse ont ensuite été réutilisées pour le village de Pré-au-Lard.

 Plusieurs versions de la Cape d’Invisibilité d’Harry ont été créées pour les besoins des différents films, dont une toute verte, permettant ensuite au département des Effets Spéciaux de rendre Harry invisible !

  Beaucoup d’animaux ont participé aux tournages des films. Le chat d’Hermione, Pattenrond, et la chouette d’Harry, Hedwige, ont tous deux été joués par 4 animaux différents. Mais pour Crockdur, le mastiff d’Hagrid, il a fallu pas moins de 9 chiens pour l’incarner. Et comme chaque animal avait son petit caractère, il fallait s’adapter sur le tournage !
Par exemple, Pattenrond n°2 aimait bien chasser le rat de Ron pour s’amuser mais Pattenrond n°4 préférait être porté que travailler. Mais mon histoire préférée, c’est celle d’un des Maine Coon qui incarnait Miss teigne, la chatte de Rusard. Apparemment, elle méprisait tout le monde sur le tournage et ne travaillait que quand elle l’avait décidé. Bref un vrai chat quoi ! Et cerise sur le gâteau, le rôle dans lequel elle était la meilleure était quand elle pouvait juste s’asseoir et faire la belle. En fait, chaque animal était adapté à un type de scène.

 Une maquette complète du château de Poudlard avait été construite à l’échelle 1:24 pour le premier film. Elle a ensuite été utilisée pour tous les autres afin de réaliser les scènes dans lesquelles on voit le château de loin. Cette maquette est un chef-d’œuvre et elle vaut à elle seule le déplacement !

Poudlard


Voilà, c’est fini ! Si vous voulez en savoir plus, il ne vous reste plus qu’à sauter dans un Eurostar (ou un avion, ou une barque) direction Londres, pour découvrir les studios à votre tour ! Vous pouvez retrouver toutes les infos pratiques de notre visite dans cet article :

studios Harry PotterDans les coulisses d’Harry Potter : la visite des studios londoniens  

Commentaires

  1. Je découvre ton article grâce à hellocoton, et merci! J’ai appris plein de trucs et ça change des articles avec juste des photos!

Nous laisser un message :