QUI SOMMES-NOUS ?

 

  • IMG_0939

    Alexandra

  • Mathieu

Tous deux originaires de région bordelaise et tout juste trentenaires, on habite aujourd’hui en région parisienne. C’est le travail (on est tous les deux contrôleurs aériens) qui nous a emmené ici. Et non, ce n’était pas l’envie irrésistible de vivre dans une ville bondée, chère et polluée ! Dans la vie, on a trois passions communes : les voyages, les photos et les animaux. Et on est tous les deux de sacré pipelettes : on adore discuter, raconter et débattre. Alors on a créé Petit Parc autour du monde (PPADM pour les intimes et pour les paresseux comme Mathieu !). Ça canalise notre énergie et nos récits, et ça repose les oreilles de notre famille, de nos collègues et de nos amis !

Deux-trois petites choses à mettre au clair, pour savoir à qui vous avez affaire et ce que vous pourrez trouver (ou pas) sur PPADM :

Premièrement, et c’est le plus important à nos yeux, le monde n’est PAS une checklist ! C’est pour ça qu’on ne compte pas le nombre de pays dans lesquels on a été et qu’on ne supporte pas l’expression : « faire un pays ».

Notre démarche, c’est avant tout de chercher à créer un blog de qualité, avec des articles bien écrits, complets et des informations pertinentes. Ce qui veut dire que nous écrivons pour des lecteurs humains, pas pour les robots de Google. On a bien conscience que cette ligne directrice nous prive de nombreux visiteurs (qui pourraient nous découvrir au hasard d’une recherche). Mais, comme pour nos articles, nous préférons la qualité plutôt que la quantité en ce qui concerne nos lecteurs. C’est pour ça qu’il ne faut pas hésiter à parler de nous à votre entourage (qui est, on n’en doute pas, de qualité lui aussi !) si vous aimez ce qu’on fait.

Dans le même ordre d’idée, si vous cherchez le top 10 des choses à faire je-ne-sais-où, passez votre chemin ! Allez à la FNAC (ou chez Mollat, coucou les bordelais !) pour acheter le Routard ou le Lonely Planet. Ce sont eux les spécialistes. Ils ont exploré de long en large tout le pays (ou la ville) dont ils parlent et peuvent donc en toute légitimité nous fournir un top X des points d’intérêts du pays (ou de la ville) en question. Notre objectif n’est pas là de dénigrer nos confrères blogueurs voyage. On trouve juste un peu malhonnête de publier « Le top 5 des endroits à visiter au Taboulistan » alors qu’on vient de ne passer que deux semaines dans un pays grand comme trois fois la France. C’est un peu comme si un blogueur étranger faisait le top 8 des choses à voir en France alors qu’il a passé une semaine à Paris, deux jours en Alsace, deux jours dans les Alpes et trois jours sur la Côte d’Azur ! Après, un top quelque chose, ça marche super bien sur Google…

Nous ne sommes pas des blogueurs professionnels et nous n’avons pas vocation à le devenir (on aime trop notre vrai métier pour arrêter !). Pourquoi parler de ça ? Tout simplement parce que ça veut dire qu’on a rien besoin de vendre pour vivre. On est indépendants : on publie ce qu’on veut, quand on veut, comme on veut. Et oui, avez-vous déjà réfléchi à comment fait un blogueur professionnel pour gagner sa croûte ? Nous, on a récemment déchanté. Une blogueuse lifestyle mentionnait sur son blog un objet trop bien, trop beau, de super qualité. Comme elle est trop cool, suivies par des des dizaines de milliers de followers et surtout professionnelle, on s’est dit qu’on pouvait suivre son conseil les yeux fermés. Manque de bol, l’objet en question était en réalité moche et de mauvaise qualité. Avait-elle été payée pour en parler, l’air de rien, sur son blog ? Très certainement.

Vous êtes encore là ? C’est qu’on doit être un minimum d’accord.
Bienvenue chez nous alors, on espère que vous trouverez ici ce que vous cherchez et que vous reviendrez nous voir régulièrement !

Alexandra & Mathieu