Bord de Saone à Lyon

Un blogtrip à Lyon

Dans Et sinon ? par Mathieu

Début juillet, nous avons été invités par Synbud à un blogtrip chez eux : à Lyon. N’ayant jamais mis les pieds dans cette ville (shame on me, oui je sais…), je me suis dit que ça serait une bonne idée. En plus, un blogtrip est l’occasion de rencontrer d’autres blogueurs voyages. J’ai posé le jour de congé qui va bien et j’en ai parlé à Alexandra. Pour elle aussi, il fallait poser un jour pour pouvoir venir. Malheureusement, ça ne passait pas dans son équipe. Je suis donc parti à l’assaut de la deuxième ville de France en solo !

Un blogtrip, c’est quoi ?

Un blogtrip, c’est une excursion organisée par une (ou plusieurs) marque(s) dans le but d’accroitre sa (leur) visibilité. On parle là de marques commerciales mais également, dans le cas des blogueurs voyages, d’offices du tourisme. Les blogueurs (qu’on appelle aussi « influenceurs » dans le milieu des affaires) vont ainsi parler à leur audience de ce qu’ils ont vu et de ce qu’ils ont fait. Ça permet à la marque, la ville, la région qui a organisé le blogtrip de toucher ce public. Alors ne nous voilons pas la face, c’est clairement de la publicité qui ne dit pas son nom. Mais c’est de la publicité non rémunérée, sans contrat. En fait, dans la majorité des cas, les blogueurs sont tellement contents de leur séjour qu’ils écrivent naturellement des articles super positifs en retour.

Petit aparté : gardez toujours à l’esprit que dans le monde d’aujourd’hui, les choses complètement gratuites sont rares (il y en a encore, ce blog en est la preuve !). Donc sur internet, si un service est gratuit, c’est que généralement vous n’êtes pas le client, vous êtes le produit vendu. J’en prends pour exemple les géants du net Google et Facebook qui vous fournissent tout un tas de services gratuitement. En fait, ça leur permet d’analyser qui vous êtes et de vendre votre profil à des publicitaires. Réfléchissez maintenant aux blogueurs professionnels que vous aimez suivre et qui vous donnent plein de super conseils, gratuitement. Comment font-il pour vivre ? Personnellement, c’est ce que je considère comme un des côtés sombres du blogging. Derrière le côté « on est super cools et potes avec tous nos lecteurs » de pas mal de blogueurs que j’aimais suivre, il y a quand même tout un business. Je dois avouer que quand j’ai réalisé ça, j’ai été un peu déçu.

Mais alors on ne peut faire confiance à personne ? Bien sûr que si ! Il y a tout un tas de blogueurs (dont nous faisons partie) qui ont une vraie éthique. Soit ils ne vous parleront que de ce qu’ils ont réellement aimé, soit ils n’hésiteront pas à mentionner en toutes lettres que le (ou les) article(s) sont le fruit de partenariat. Ils ne vous feront pas de la publicité juste parce qu’ils n’ont pas payé et qu’ils veulent qu’on les invite de nouveaux. Ces blogueurs là, vous pouvez leur faire une confiance aveugle. Mais c’est à vous de faire fonctionner votre esprit critique (ça ne fait jamais de mal après tout !) pour déterminer à qui vous avez affaire !

Synbud, c’est qui ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais Synbud est votre ami. Et Synbud est aussi notre ami. En fait Synbud est notre ami commun !

Le concept de Synbud est né dans la tête de Sophie et Grégoire : proposer un moteur de recherche qui permet de trouver des articles de blogs en fonction de la destination. Voilà. C’est pour ça que Synbud est votre ami : quand vous préparez votre voyage, vous n’avez qu’à taper l’endroit où vous allez et vous avez à portée de clic tout un tas d’articles écrits par des blogueurs (qui sont généralement des gens qui voyagent de la même manière que vous et nous). C’est une mine d’informations à portée de main ! Et ça vous permet de trouver de super blogueurs (genre nous !) qui écrivent pour des êtres humains et pas pour les robots de Google dans le but d’être bien référencés sur le moteur de recherche. Et c’est pour cette raison que Synbud est aussi notre ami : il nous apporte de la visibilité et des visiteurs sans que nous ayons besoin de changer notre façon de rédiger nos articles. En plus, leur système est top : il indexe automatiquement les nouveaux articles et les géolocalise tout seul sans qu’il y ait besoin d’intervenir ! La technologie qu’il y a derrière est plutôt complexe et surtout complètement bluffante ! Et pour ne rien gâcher, les gens qui font tout ça sont ultra sympas.

synbud homepage

Il est donc grand temps pour moi de vous donner l’adresse : https://www.synbud.com/
Normalement, vous n’aurez à la taper qu’une fois dans votre vie car vous allez l’enregistrer tout de suite dans votre barre de favoris, juste à côté de PPADM !

Et si on parlait de ce que j’ai fait à Lyon ?

Effectivement, il serait temps maintenant ! Tout a commencé le jeudi soir par une soirée pour fêter les 50.000 articles indexés par Synbud. Oui, oui, ça fait beaucoup d’articles ! Ensuite, tous les blogueurs sont partis dormir dans les hébergements qui leur étaient alloués. Certains étaient dans des hôtels ou auberges de jeunesse. En ce qui me concerne, j’ai été logé par Be My Home, une sorte d’AirBnB local plutôt cool. Le lendemain, c’était la partie blogtrip à proprement parler, avec des activités diverses pour partir à la découverte de la ville. Allez, je vous parle de ce que j’ai aimé !

La soirée était organisée en partenariat avec Rhône Express, le tramway qui relie l’aéroport de Lyon au centre-ville. Ce qui était chouette, c’est qu’elle se passait dans le hangar de maintenance. Carrément atypique comme lieu pour une soirée ! Par contre, je ne vous dirai pas plus de bien de Rhône express, parce qu’avec un aller simple à 15€, je trouve qu’on frôle l’indécence en terme de tarif ! Pour info, aller à CDG en RER B depuis le centre de Paris coûte 11,50€…

Parmi les partenaires qui étaient là, j’ai eu deux coups de cœur.

  • Le premier est sans aucune hésitation Le Bon Gustave. Le concept est simple : quand on aime un vin chez des amis ou au restaurant, on prend l’étiquette en photo avec son smartphone. Et on n’en fait plus jamais rien ! C’est là que Le Bon Gustave intervient. Vous lui envoyez la photo et il va s’occuper de retrouver directement le producteur pour lui acheter le vin et le faire livrer directement chez vous ! Et c’est même pas beaucoup plus cher car, en tant que professionnels du milieu, Le Bon Gustave réussit généralement à négocier des réductions sur le prix.
  • Mon deuxième coup de cœur, c’est Les Fruits de Terre. Eux, ils ont été très fort car ils m’ont fait manger du ver de farine ! Pas sous la forme de petits asticots qui gigotent hein ! Ils ont développé une recette de steak à base de ces vers et ils nous servaient ça sous la forme de mini hamburgers. C’était un vrai régal ! J’en ai même repris deux fois, c’est dire… On ne vous en parle pas beaucoup ici, mais nous sommes très engagés en ce qui concerne la réduction de l’impact qu’on a sur la planète. En particulier avec ce qui se trouve dans notre assiette. A ce sujet, l’initiative des Fruits de Terre va clairement dans le bon sens pour moi. C’est un élément de réponse à ce que je considère comme étant le plus grand défi de l’humanité pour le 21ème siècle : se nourrir sans détruire notre planète.

Lors du blogtrip du lendemain, j’ai aussi deux coups de cœur au compteur.

  • Le premier, ça a été Cybèle. Cybèle propose des visites insolites de Lyon : visite théâtralisée, visite contée, visite dégustation… Nous avons eu droit à une visite-jeu qui nous a emmenée de Fourvière jusqu’au Vieux-Lyon. C’était topissime, d’autant plus que ça s’est terminé avec une dégustation de spécialités locales ! Le guide était super intéressant et drôle. On s’est tous éclatés et je pense qu’on a retenu bien plus que lors de visites plus traditionnelles. Ça m’a permis de découvrir une partie de Lyon et je dois avouer que je suis tombé sous le charme de la vieille ville et de ses traboules. Les traboules sont des passages qui relient une rue à une autre en passant par les cours des immeubles qu’elles traversent. La majeure partie d’entre elles est en accès libre alors qu’elles appartiennent à des copropriétés. En fait, comme elles font partie du patrimoine de Lyon, la ville s’est engagée à entretenir ces parties communes en échange de l’autorisation de passage pour n’importe quelle personne. Classe !
  • Le deuxième coup de cœur, beaucoup plus inattendu pour moi, c’est Violette et Berlingot. C’est une confiserie à l’ancienne qui propose des bonbons tous aussi bons les uns que les autres ! Une mention toute particulière quand même pour la guimauve qui m’a réellement fait rêver… En plus de ça, Anne-Claire est adorable. Donc si vous êtes de passage à Lyon, l’arrêt est OBLIGATOIRE chez Violette et Berlingot.

Et les autres blogueurs, ils étaient comment ?

Ça, c’est une bonne question ! Et bien ce sont des gens super cools qui sont très différents les uns des autres mais qui sont tous animés par la même passion que nous : le voyage. Le contact est forcément mieux passé avec certains d’entre eux. N’hésitez donc pas à aller faire un tour sur les blogs d’Emilie (A way of travel), Floriane et Nicolas (While I’m gone), Lauralee et Sébastien (Voyagement vôtre) et Marjo et Nico (Ti’ Piment).


N’étant jamais parti en blogtrip avant, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Et bien je ne regrette pas du tout d’y être allé. J’ai découvert des gens formidables, une ville super chouette (dans laquelle je retournerai, avec Alexandra cette fois-ci) et quelques entreprises au top ! J’imaginais que le blogueur était un panneau publicitaire pas cher. Mais en fait, j’ai réalisé que des start-ups n’avaient pas forcément les moyens de se payer une campagne de publicité. Alors, ils nous font découvrir leurs produits et leurs services. Certains nous touchent, d’autres moins. Mais finalement, pour ceux qu’on a adorés, on vous en parle comme on vous en parlerait si on les avait découverts de n’importe quelle autre manière. Le monde n’est finalement pas si mauvais !

Nous laisser un message :