Tunnel view

Yosemite, des paysages de cartes postales

Dans Carnet de voyage, Nos voyages par Mathieu

Partages 3
Yosemite (qui se prononce Yossémiti) a été classé parc national en 1890, ce qui en fait l’un des trois plus vieux parcs nationaux américains avec Yellowstone et Sequoia. Autant dire que l’endroit fascine depuis des générations ! Et clairement, sa réputation n’est pas usurpée. Là-bas, on en prend plein les mirettes ! Lors de mon article Le tour de la Californie en 3 semaines, j’avais promis de consacrer une page à Yosemite afin de partager au maximum tout ce que nous y avons fait et vu. Pour les deux du fond qui dorment, nous sommes bien ici en présence du susnommé article !

Yosemite

Nous nous sommes rendus dans le parc Yosemite dans la deuxième partie du mois de mai. Cette période présente deux avantages. D’une part, les chutes d’eau sont bien fournies car alimentées par la fonte des neiges. D’autre part, la Tioga road qui traverse le parc d’Ouest en Est est généralement réouverte (elle est fermée l’hiver car enneigée).  Nous avons passé un jour et demi sur place. Avec le recul, cet intervalle de temps était idéal pour voir tous les principaux points d’intérêt. Néanmoins, il était beaucoup trop court pour pouvoir randonner sérieusement dans le parc.

Jour 1

Après avoir dormi à Merced, nous rentrons dans le parc par l’entrée Sud pour aller voir les séquoias géants à Mariposa Grove. Certains sont tellement particuliers qu’ils ont été nommés. Le Faithhful couple (couple fidèle) est remarquable : ces deux arbres ont poussé si près l’un de l’autre que leurs troncs ont fusionné et partagent les même ressources. Comparez le diamètre du tronc par rapport à nous. Ces arbres sont vraiment géants !

Nous poursuivons ensuite notre chemin vers le Nord et, après une heure de route à serpenter dans la montagne, la vallée de Yosemite s’offre à nous à la sortie d’un tunnel. C’est la fameuse Tunnel view. Tout est là : El Capitan à gauche, Half Dome en face, Bridalveil Falls sur la droite et des centaines d’arbres en plein milieu. L’expression « paysage de carte postale » aura rarement été aussi adaptée.

Nous continuons jusqu’au fond de la vallée. Une fois arrivés, nous marchons jusqu’au pied des Lower Yosemite Falls. Une randonnée beaucoup plus longue et difficile permet de s’approcher du haut des Upper Yosemite Falls. Nous allons ensuite jusqu’au Mirror Lake. Le point de vue y est splendide, le mont Watkins se reflète parfaitement dans le lac qui porte bien son nom de « miroir ». Par contre, la vue se mérite : nous nous faisons attaquer par des centaines de moustiques !

Yosemite Bug

Il est possible de camper au centre de la vallée de Yosemite, mais ça ne fait pas vraiment rêver Alexandra… Les hébergements en dur sont chers et en plus de ça complets des mois à l’avance. C’est pourquoi nous dormons hors du parc, à une dizaine de kilomètres de l’entrée (ou de la sortie, ça dépend dans quel sens on roule), dans l’auberge de jeunesse Yosemite Bug. Nous y recommandons tout particulièrement le restaurant. J’en garde un souvenir ému. Notre dîner était copieux, bon marché, sain et délicieux (il n’y a qu’à regarder mon assiette sur la table…) !

 Jour 2

Nous rentrons de nouveau dans le parc et nous montons jusqu’à Glacier Point. Le point de vue sur la vallée est absolument spectaculaire. Nous redescendons et nous nous arrêtons à la Valley view. Encore une fois, c’est superbe, et cette fois-ci c’est la rivière qui est le sujet principal de la photo.

Nous continuons vers le Nord sur la Tioga Road qui a réouvert quelques jours auparavant, enfin débarrassée de ses dernières neiges. Nous nous arrêtons à Olmsted Point puis Tenaya Lake pour prendre quelques photos.

Nous garons ensuite la voiture à Tuolomne pour faire la petite randonnée des Soda Springs. C’est très très beau, le rouge de la terre contrastant parfaitement avec le gris des montagnes, le vert des arbres et le bleu du ciel. Et puis c’est rigolo, il y a tout plein de petites bulles qui remontent dans ce qui parait être des flaques d’eau !

Notre aventure à Yosemite se termine, nous sortons du parc par l’Est direction Bodie, la ville fantôme. Pour (re)voir le reste de nos aventures californiennes, c’est par ici :

Le tour de la Californie en 3 semaines


Toutes les informations pratiques pour préparer votre visite se trouvent sur le site de National Park Service. Pensez-bien à vérifier la météo et l’état des routes avant de vous y rendre ! Le parc est généralement sous la neige de novembre à mai.
Les frais d’entrée sont de 30$/voiture pour une période de 7 jours.

Nous, ce qu’on aime, ce sont les randonnées et les animaux ! Alors si vous avez un parc à nous recommander pour nos prochaines vacances, écrivez-nous !

Partages 3

Nous laisser un message :